A quoi sert un moustique ?

  • par
utilité du moustique

L’être humain a tendance à croire que le moustique ne sert à rien ! Qu’il est là uniquement et dans le seul but de lui nuire, surtout la nuit. Et comme tout les ans, ils sont de retour lors de vos belles et longues soirées d’été, il est facile de croire qu’éliminer ces insectes nuisibles est une solution idéale pour enfin profiter de l’air libre sans piqures et démangeaisons. Cependant, tout cela est faux, le moustique a bel et bien un grand intérêt, peut être à votre grand malheur.

Mais déjà, vous pouvez être rassuré, il existe plus de 3 500 espèces de moustiques dans le monde et la plupart d’entre eux n’ont que faire de votre sang. La raison est qu’il ne vivent pas tous dans des endroits fréquenté par l’homme et que la plupart d’entre eux se nourrissent sur les animaux. Alors, au final, à quoi peuvent bien servir les moustiques ?

Les moustiques font parti des insectes pollinisateurs.

Comme énormément d’insectes volants, les moustiques sont des pollinisateurs. En fait, la principale source de nourriture pour les moustiques n’est pas de source animale mais florale. Le moustique butine le nectar des fleurs, pas le sang. Comme des abeilles ou des papillons, les moustiques transfèrent du pollen d’une fleur à un autre. Le moustique permet ainsi aux différentes plantes d’être fertilisées.

Le moustique (femelle) vient vous voir et se nourrir uniquement lorsqu’elle a pondu des œufs et qu’elle est à la recherche d’une source hautement plus protéiné. Alors que le mâle moustique n’a pas de besoin en protéine au cours de sa vie. Les moustiques mâles ne piquent pas. Ils se nourrissent exclusivement du nectar des fleurs qu’ils rencontrent.

Au-delà de la pollinisation, les moustiques font partie du réseau trophique. Ils servent ainsi de proie, surtout lorsqu’ils sont à l’état de larve. Mais, aussi à l’âge adulte, par exemple, les libellules raffolent du moustique. D’autres autres espèces de faune sauvage s’en servent comme repas régulier, on retrouve parmi elle certaines espèces de tortues, les incontournables chauves-souris et des oiseaux, parmi eux on retrouve le colibris, qui dépend fortement des petits insectes et des araignées.

Comme toutes les espèces existantes, les moustiques ont un objectif et un rôle écologique à jouer. Cela dit, s’ils sont important pour procurer une source variée de nourriture à certaines espèces animales ou végétales, les moustiques ne sont pas indispensables à leurs survie puisqu’il s’agit généralement d’un complément à une autre nourriture plus abondante. Mais comme tout à chacun, ils font parti d’une large chaine alimentaire qu’il est important de conserver.

Comment éviter à un moustique de venir vous embêter ?

Comme un moustique pond beaucoup de larves, il a souvent besoin de protéine, donc on le retrouve souvent autour et sur nous. Surtout en été. Par conséquent, les mesures anti-moustiques sont normales. Et il est inutile de culpabiliser celui qui prend des mesures visant à réduire la population de moustiques autour de sa maison. Par contre, il est impératif de faire attention à la façon dont vous vous y prenez. Il convient de nos jours d’éviter de pulvériser des pesticides ou d’engager une entreprise ou un artisan locale qui en ferait de même. Assurez-vous d’utiliser du répulsif naturel et agrémenté pour éloigner les moustiques. Pour cela, nous mettrons bientôt un guide à disposition pour savoir quoi choisir au bon prix.

Il est important d’être vigilant sur ce point puisque ces vaporisations d’insecticides à large spectre peuvent avoir un impact négatif important sur les abeilles, les papillons et d’autres animaux sauvages, tels que les oiseaux qui dépendent des insectes dans leurs régimes alimentaires.

N’oubliez pas que les aérosols sont dirigés uniquement vers les moustiques adultes, ce qui n’est pas le moyen le plus efficace de réduire les populations. L’attention sur la lutte contre les larves est la plus efficace et vous n’avez pas besoin d’aérosol pour cela.

Au lieu de cela, suivez ces trois moyens naturels de réduire les piqûres de moustiques pour profiter de la vie en plein air sans avoir un impact négatif sur d’autres animaux sauvages. :

  1. Supprimer les eaux stagnantes (lieu de reproduction)
  2. Utiliser du répulsif
  3. Organiser votre jardin pour attirer des prédateurs du moustiques

Nous vous en dirons plus sur les moustiques dans la suite d’une série de plusieurs mini-articles sur le blog.